La vie du concours

Ne prenez que des photos, ne laissez que des empreintes. Pourquoi le tourisme durable est-il si important pour Wiki Loves Earth.

Cet article est la traduction du texte d’Anton Protsiuk disponible sur le site du concours Wiki Loves Earth international.

Wiki Loves Earth a été créé pour mettre en place une importante collection de photos libres couvrant les zones naturelles protégées du monde entier. Pourtant, l’autre objectif du concours, tout aussi important, est d’attirer l’attention sur la préservation de la nature. Pour cela, il est essentiel que les photographes participants adoptent l’approche du tourisme durable et, tout en prenant des photos, respectent la nature sans la blesser. Dans cet article, l’équipe australienne de Wiki Loves Earth partage son expérience sur la manière de s’en assurer, et nous plaçons cette expérience dans une perspective internationale.

L’expérience australienne

Par l’équipe de Wiki Loves Earth Australie

Au cours des dernières années, les participants à Wiki Loves Earth ont capturé de nombreuses photographies époustouflantes de lieux protégés uniques. Les photographes du monde ont capturés des paysages ou des éléments de biodiversité qui ont aujourd’hui disparut, que ce soit à cause d’incendie, d’inondation ou d’autre événement naturel. Nous avons également vu la disparition de certains biotopes à cause d’activités humaines, telles que la construction de routes ou la déforestation. D’autres raisons de plus petite envergure, qu’il s’agisse de collectionneurs de graines recherchant des plantes rares ou de collectionneurs d’insectes qui recherchent un spécimen spécifique peuvent aussi avoir un impact sur la nature. Un autre impact à prendre en compte est la profanation de sites culturels, qui peuvent porter préjudice aux communautés autochtones.

Une prise de position franche

Lorsque Wikimedia Australia a rejoint Wiki Loves Earth, nous avons adopté la position suivante: « Ne prenez que des photos, ne laissez que des empreintes de pas ». C’est un dicton attribué au Grotto de Baltimore (sous division du « Conseil national de spéléologie » américain), qui s’inquiétait de l’impact de leurs activités sur l’environnement qu’ils souhaitaient étudier. Lorsque nous avons commencé à examiner les photos soumises au concours Wiki Loves Earth, cette devise a guidé notre décision de disqualifier les images dont les auteurs ont manifestement contrevenu à ce motto. Par exemple, nous avons rejeté les photographies prises au sommet du rocher Uluru , où les responsables autochtones demandent aux gens de respecter la signification culturelle du site et de ne pas y grimper.

« One mans trash ». Cette photo a été prise lors d’une plongée à Rye Pier, dans l’État de Victoria, qui fait partie de la réserve de la biosphère de Mornington Penninsula et de Western Port. Katieleeosborne, CC BY-SA 4.0

L’empreinte de l’Homme sur la Nature c’est aussi ça..

En 2018, nous avons décidé de conserver le concept de « l’empreinte unique », mais nous avons également choisi de mettre en évidence ce qui se produit lorsqu’il n’est pas suivi. Sur la photo intitulée « One mans trash », on peut voir une pieuvre s’abriter dans une boîte de conserve. Elle est probablement là parce que les pêcheurs jettent des conserves de nourriture pour chat dans l’eau pour attirer les poissons. Une autre image, « Un feu de brousse dans les Montagnes bleues », représente un feux contrôlé, utilisé pour prévenir les incendies d’été non contrôlés. L’impact sur l’environnement n’est pas aussi grave qu’un feu de brousse incontrôlé qui emporte la majeure partie de la faune et de la flore. Cependant, les feux contrôlés causent toujours des dégâts et ont un impact sur la biodiversité, même s’ils peuvent être déclencher pour protéger des biens et des vies humaines.

Vue des Trois sœurs,rochers célèbres des Montagnes Bleues, dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Julienicholls95, CC BY-SA 4.0

Plus qu’un simple concours

Cette année, nous demandons aux participants de s’exercer à l’idée de ne prendre que des photos, de ne laisser que des empreintes de pas lors de la prise de leurs images, qui sont si importantes pour garder une trace de ce qui pourrait disparaître un jour. Nous encourageons les participants à Wiki Loves Earth d’aider à réduire l’impact de l’homme lors de la prise de photos en enlevant les déchets sur leur passage, ou en contactant les autorités locales et en signalant tout élément dommageable pour la nature. Ce morceau de verre que vous avez croisé aujourd’hui pourrait déclencher un incendie l’été prochain qui détruira la dernière parcelle de pins Wollemi.

Expérience australienne dans le contexte du concours international

Si l’Australie est le seul pays à avoir adopté officiellement la politique «Prenez uniquement des photos, ne laissez que des empreintes», de nombreux organisateurs et participants locaux de Wiki Loves Earth ont travaillé dur pour que le concours aide la nature plutôt que la perturbe. Des organisateurs du concours ont pris des initiatives similaires en Espagne, aux Pays-Bas et dans d’autres pays du monde.

Il existe des exemples de participants à Wiki Loves Earth qui ont pour mission, dans le cadre de leur gouvernement, d’attirer l’attention sur le mauvais état des parcs naturels et de contribuer à la préservation des zones naturelles protégées. Par exemple, nous avons assisté à une telle situation en Ukraine, où certaines zones protégées souffrent d’un sous-financement et d’un manque d’entretien. Bien qu’une telle activité ne soit pas couverte par le règlement du concours de Wiki Loves Earth, nous encourageons vivement toute aide apportée en faveur de notre environnement via notre événement.

Quel que soit le pays, les participants à Wiki Loves Earth doivent se rappeler que le concours a pour but d’aider la nature, et non de lui nuire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *